et un Soupçon de sel... par Valentine

Une fenêtre ouverte sur ma cuisine et mon jardin. Des recettes végétariennes, ou pas. Mes voyages immobiles, la bonne odeur du pain chaud...

06 janvier 2009

Les poireaux

Direct live from mon jardin.

J’avais prévu de vous parler des poireaux qui poussent dans mon jardin. Mais surprise!! Un manteau neigeux avait recouvert Angoulême et sa région dans la nuit.

Il_neige

J’étais persuadée que je n’arriverais pas à les sortir de terre, mais finalement, le sol n’était pas si gelé que cela.

Poireaux_1

Et voici de jolis poireaux (pas très gros, mais délicieux).

Poireaux_2

Si vous voulez vous lancer: la culture des poireaux n’est pas si compliquée qu’elle en a l’air. Elle nécessite un sol riche (du fumier de cheval et du compost maison pour nous).  Et surtout bien exposé, ce délicieux légume a besoin de lumière pour se développer.

Pierre fait ses plants lui-même (en avril mai), mais vous pouvez aussi en acheter en jardinerie ou chez les producteurs qui vendent directement sur les marchés. Avant de les replanter (en juillet août), n’oubliez pas de leur faire une jolie coupe en laissant 1 cm de racines et environ 15 cm de feuilles. Faites un trou assez profond au plantoir (tous les 10 cm), déposez le poireau au fond et arrosez légèrement, la terre se repositionnera au fur et à mesure des arrosages (tous les jours pendant 15 jours, ensuite, ils se débrouillent tous seuls, sauf si le temps est très sec évidemment). Vous pouvez les buter une ou deux fois. Et vous pouvez faire un traitement préventif en pulvérisant du purin d'orties ou de rhubarbe.

On les récolte ainsi tout l’hiver.

Côté santé : le poireau est une mine de minéraux (brome, calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, sodium, soufre et zinc), de vitamines (A, B, C et PP). On lui prête des vertus antiseptiques, digestives, diurétiques, émollientes, expectorantes et laxatives). Devant tous ces bienfaits, on ne peut que recommander sa consommation. Si vous aimez, ne vous privez pas. C’est en plus, hors période de grands froids bien sûr, un légume assez bon marché. Il a toutes les qualités.

Côté cuisine : ils sont très faciles à accommoder. Je fais confiance à votre créativité. Je les aime beaucoup en accompagnement de poisson et fruits de mer (avec une poêlée de St Jacques, c’est une merveille), avec le porc (un filet mignon et une crème de poireaux). Tout simplement, je les apprécie cuits à la vapeurs et servis tièdes avec une vinaigrette à la moutarde, en gratin, avec des œufs cocotte, ou comme aujourd’hui dans la traditionnelle soupe poireaux pommes de terre, la préférée de mon chéri.

Posté par Valentine VSo à 14:59 - 1 Direct live from... mon jardin - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Non , tu es d'Angoulême ??? moi je suis pas très loin ....Cognac ! le monde est vraiment petit !

    Posté par joujoune, 06 janvier 2009 à 18:55
  • j'adore les poireaux! oserais je me lancer dans la culture de ces délicieux légumes???????

    Posté par cannelle68540, 06 janvier 2009 à 19:18
  • je vais peut être penser à en planter cet été, ça serait sympa des poireaux "maison".

    Posté par Mirabelle, 07 janvier 2009 à 08:37
  • Cette année pour la première fois j'ai planté des poireaux...(chez mes parents) parce que ici à Paris, j'aurais bien du mal, je n'ai même pas de balcon...
    J'adore les poireaux dans les bons bouillons, dans les bonnes tartes, en entrée!!! Vive le poireau!

    Posté par palaisdeslys, 07 janvier 2009 à 14:25
  • c'est vrai que la culture des poireaux n'est pas compliquée du tout, le seul problème peut être la maladie du ver, mais on peut y échapper je crois en versant un peu d'eau de javel ou en plantant des carottes à proximité ; je ne suis pas très loin non plus, à côté de Surgères.

    Posté par cholote, 07 janvier 2009 à 15:06
  • j'aime ton relooking d'hiver....
    ...et aussi tes beaux poireaux enneigés ..la culture du poireau est effectivement simple , comme tu l'expliques si bien;je pense que ns reparlerons de nos jardins respectifs au printemps..à très bientôt
    je m'abonne évidemment pr recevoir de tes nouvelles au plus vite
    bonne journée

    Posté par ansophil, 07 janvier 2009 à 15:08
  • Je suis impressionnée : les poireaux ont donc une vie avant d'aterrir dans mon monoprix préférés ?!! Ceci dit, j'adore la fondue de poireaux au safran... ou la quiche aux poireaux et chèvre... ou... Bref, j'adore le poireau !

    Posté par Anne-Sé, 07 janvier 2009 à 17:40
  • tu nous offre de trés jolies photos!!

    Posté par laure, 07 janvier 2009 à 20:57
  • C'est vrai que c'est délicieux les poireaux; jolies photos!

    Posté par arabelle, 08 janvier 2009 à 13:03
  • Bravo de prendre le temps de faire pousser ces beaux légumes. Je devrais essayer, on adore ça, en fondue, en soupe, en tarte... Merci pour les jolies photos, en Ile de France aussi nous sommes enneigés.

    Posté par Flo Makanai, 08 janvier 2009 à 14:51
  • j'adore les poireaux !! tu me donnes envie de me lancer dans leur culture !!

    Posté par hanaé, 08 janvier 2009 à 20:41
  • Quelle belle récolte je serais super tenté par un potager mais mes 50m2 de pseudo jardin ne sont pas vraiment propices malheureusement j'ai déjà bcp de mal avec les aromatiques (manque de soleil!!! à Toulon et expo sud je sais c un comble mais mon petit bout de verdure en centre ville ce fait une place entre 2 immeubles!!!)

    Les poireaux j'adore mon grand père disposé d'un très grand potager n'en a à mon souvenir jamais cultivé (un légume du nord???)j'apprend donc la manière d'en faire culture.

    Et pour moi mes favoris :de petits poireaux en vinaigrette

    Posté par amelie, 10 janvier 2009 à 18:14

Poster un commentaire