et un Soupçon de sel... par Valentine

Une fenêtre ouverte sur ma cuisine et mon jardin. Des recettes végétariennes, ou pas. Mes voyages immobiles, la bonne odeur du pain chaud...

23 décembre 2009

Oranges confites et Orangettes

Un  réveillon 100% maison

Orangettes_2

Un must des fêtes de Noël. THE gourmandise de mon Papa (et oui, encore lui). Il y a 2 ans, j’en avais acheté chez le meilleur chocolatier confiseur d’Angoulême (Duceau pour ne pas le nommer, des chocolats à tomber et une boutique jolie comme une bonbonnière), je ne me souviens plus du prix du fagot, mais lorsque l’année dernière, je me suis lancée dans la réalisation de cette recette, je me suis vraiment dit qu’il n’était pas justifié d’acheter ces douceurs chez un professionnel. Remarque que je ne me ferais pas pour leurs chocolats, car, je vous le répète, ils sont à tomber. Non, non, promis, je n’ai pas d’actions chez eux, cette petite pub est totalement désintéressée.

Oranges confites et Orangettes

Ces proportions permettent de préparer 8 fagots dune dizaine d’orangettes chacun, les petits cadeaux gourmands que j’offrirai à mes invités. Je prépare la ganache orangette de mes macarons avec les chutes d’oranges confites trop petites ou trop biscornues.

  • 6 oranges non traitées (bio chez nous)
  • 500 g de sucre cristallisé
  • 300g de chocolat noir

Brosser les oranges sous un filet d’eau froide pour parfaitement les nettoyer.

Pour faire de longues orangettes, je ne prélève pas l’écorce des oranges dans le sens des quartiers mais dans le sens que j’appelle équatorial (ce n’est peut être pas très clair, mais je suis certaine que vous me suivez). Donc à l’aide d’un couteau lisse, incisez l’écorce sur la hauteur et décollez la en glissant votre doigt entre la peau et les quartiers en tournant autour de l’orange.

Oranges_confites_sbs_1

Découpez des bandes d’environ 10 cm de long et 7-8 mm de large (ou, lala c’est précis ça). Recommencez avec les 5 autres oranges.

Portez une casserole d’eau à ébullition. Ebouillantez les écorces pendant 2 minutes à frémissement. Egouttez et renouvelez l’opération 2 fois. Ces trois passages dans l’eau bouillante permettent d’éliminer l’huile essentielle responsable de l’amertume des peaux d’orange.

Oranges_confites_sbs_2

Egouttez bien les zestes et séchez les sur un linge propre.

Oranges_confites_sbs_3

Préparez un sirop en portant à ébullition 1 litre d’eau et le sucre cristallisé. Plongez les écorces dans le sirop frémissant et laissez confire très doucement pendant 2 heures.

Egouttez les zestes, allongez les sur une grille et laissez les sécher quelques heures (1 nuit en fait c'est bien).

Oranges_confites_sbs_4

Préparez un bain marie. Sélectionnez une casserole et un saladier adaptés. Pour plus de confort, le saladier doit pouvoir reposer sur les bords de la casserole et sa base doit juste être en contact avec l'eau chaude. Pour obtenir des orangettes bien brillantes, vous devrez tempérer le chocolat, une opération un peu complexe qui joue avec les températures de cristallisation du chocolat et qui requiert patience et précision. Je ne suis pas une pro, je suis donc allée chercher quelques information chez Soho, une vraie mordue de chocolat.

Commencez par vous équiper d’un thermomètre de cuisson. Personnellement, j’utilise une sonde Mastrad munie d’une alarme. Elle me permet aussi bien de cuire une viande au four, que le sucre pour mes meringues italiennes, mes confitures ou une terrine. Râpez votre chocolat. Portez l’eau de votre bain marie à 55°C. Faites fondre votre chocolat sur le bain marie et hors bain marie, laissez le revenir à 27-28°C. Pendant que le chocolat refroidi, préparez un nouveau bain marie à 32°C puis maintenez le chocolat à cette température pour le travailler.

A l’aide de 2 fourchettes, enrobez les écorces d’orange confites de chocolat et laissez les durcir sur une feuille de papier sulfurisé ou sur une grille. Quand les orangettes auront bien refroidi, vous devrez peut être légèrement les  "ébarber" au cas où le chocolat se serait un peu répandu.

Orangettes_sbs

à demain pour finir sur une note chocolatée épisode 3...

Posté par Valentine VSo à 08:05 - 9 Saveurs sucrées - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • C super réussi va falloir que je me lance

    Posté par camelie, 23 décembre 2009 à 08:21
  • hum que c'est bon

    Posté par axoulle, 23 décembre 2009 à 09:18
  • çà me tente bien aussi..hummm !!! quel talent et en plus c'est vraiment extra bon !!!

    Posté par ansophil, 23 décembre 2009 à 11:40
  • oh la la trop bon !

    Posté par lili, 23 décembre 2009 à 12:39
  • Magnifiques ces orangettes, bravo!

    Posté par gourmandelise, 23 décembre 2009 à 14:17
  • J'adore les photos qui détaillent le processus de confisage )

    Posté par Maybe, 23 décembre 2009 à 21:19
  • Magnifique, chez moi c'est ma soeur qui est fan et je lui aurais bien fait ce plaisir mais trop de boulot et pas de temps....ta recette a l'air top! Bonnes fêtes de fin d'année!

    Posté par Palaisdeslys, 23 décembre 2009 à 22:15
  • Elles sont superbes ! fait maison avec de bonnes oranges de saison, elles doivent être à tomber !
    Très bonnes fêtes à toi

    Posté par Carole, 24 décembre 2009 à 07:57
  • merci beaucoup pour ton astuce des 2 bain-maries.... belle année 2010 à toi remplie des choses et des gens que tu aimes....

    Posté par ansophil, 31 décembre 2009 à 11:39
  • Wouahou, je decouvre ton blog il est magnifique....

    Posté par valou, 03 février 2010 à 09:33
  • thanks

    Posté par ed hardy uk, 21 mai 2010 à 03:13

Poster un commentaire